Expérience de stage dans le domaine de l'analyse numérique

Qui suis-je ?

Bonjour, je suis le nouveau stagiaire chez IT-WINGS UG. Je m’appelle Enriko Korezki et je suis actuellement un étudiant à temps plein en dernière année avant le baccalauréat. Comme nous avons besoin d’un stage et que je veux découvrir d’autres domaines que le développement web, j’ai découvert IT-WINGS UG. En plus de mon travail, je continue à m’occuper du développement, grâce à un grand intérêt pour la création de mes propres produits, je travaille activement sur des applications, des sites web et d’autres outils. Pour moi, il est important d’apprendre constamment de nouvelles choses afin de garder mon cerveau toujours actif. Quand je ne programme pas, je bricole les voitures de mes amis ou de mes parents, je fais de longues randonnées et je découvre des endroits intéressants. Mais il ne faut pas oublier le côté sportif, je suis un grand fan d’arts martiaux, c’est pourquoi je fréquente l’école de sport d’à côté, et je m’entraîne à la boxe thaï et au grabbling.

Mais venons-en maintenant au stage.

Lundi 7 juin 2021 :

Mon premier jour en tant que stagiaire chez IT-WINGS UG a commencé à 9 heures par une réunion avec Mme Marbouh. Elle m’a aidé à me connecter aux outils et aux sites web nécessaires pour que je puisse commencer ma première tâche.

Ma tâche pour ce jour et les jours suivants consistait à réaliser une documentation pour le site web d’un client. Dans cette documentation, trois choses étaient particulièrement importantes.

  • Qu’est-ce qui est suivi ?
  • Comment est-il suivi ?
  • Pourquoi le suivi est-il effectué ?

Avec ces questions, j’ai commencé à parcourir la page d’accueil et à chercher des éléments qui seraient importants pour le suivi. Il peut s’agir d’un groupe de curseurs, de boutons pour les liens vers d’autres pages ou même des vidéos.

Pour chacun de ces éléments, j’ai regardé ce que nous devions suivre exactement, par exemple pour un slider, ce serait les CTA ou les boutons de navigation. Ensuite, la question était de savoir comment le suivre exactement, pour les CTA et les boutons de navigation, la solution serait des déclencheurs de clics avec un ID. Enfin, il y a la question du pourquoi, pourquoi devrions-nous suivre un slider ou autre ? Le simple fait d’avoir des données est une erreur, il faut quelque chose de plus profond. Ma justification pour le slider était de savoir lequel de ces sliders serait le plus cliqué par les utilisateurs, lequel de ces sliders contribuerait au flux d’utilisateurs, lequel de ces sliders mènerait à une conversion.

Lors de l’exécution de la tâche, j’ai bien sûr eu des questions, mais si je ne pouvais pas y répondre moi-même, j’ai pu être aidé rapidement et efficacement, ce qui m’a permis de terminer les tâches assez rapidement.

En général, je peux dire que l’ambiance de travail est très détendue, c’est même amusant.

Comme l’entreprise donne une impression de famille, on s’entend très vite bien avec les collègues de travail, et le home-office aide aussi à se sentir bien.

Mardi 8 juin 2021 :

Le deuxième jour chez IT-WINGS UG a commencé par une courte conversation avec Sofia, où nous avons planifié la journée. Nous avons discuté des tâches à accomplir et de ce qui pourrait aider à les réaliser.

J’ai ensuite commencé à travailler sur la documentation et à faire quelques recherches sur le sujet. Une fois la page d’accueil analysée, j’ai discuté  avec Sofia pour obtenir un feedback, ce qui m’aide à me familiariser plus rapidement avec le sujet et à corriger les éventuelles erreurs.

On m’a montré comment je pouvais continuer à travailler sur la documentation, quels aspects du site étaient importants et quelles informations étaient importantes/non importantes.

Mais avant d’intégrer les pages restantes dans la documentation, on m’a montré ce qui était encore important pour une telle documentation. Un site web existe pour une raison précise. Que ce soit pour motiver le client à acheter, pour s’abonner à une newsletter ou simplement pour obtenir plus de trafic pour son entreprise. C’est ce qu’on appelle les Goals.

Il existe des micro et des macro-objectifs, les macro-objectifs sont par exemple l’achat d’un produit, un micro-objectif serait de visiter une certaine page, de regarder une vidéo etc…

C’est ainsi que s’est terminée cette journée de travail.

Mercredi 09.06.2021 :

Le troisième jour a commencé comme d’habitude à 9 heures. Après une brève mise à jour de mon statut, je me remets à ma tâche de la journée.

Comme nous l’avons appris hier, nous avons des micro/macro objectifs. La tâche consistait à déterminer quelles pages appartenaient aux macro/micro-objectifs. Pour ce faire, je me suis mis spirituellement dans la position du CEO. Qu’est-ce qui serait important pour moi de savoir, de quoi j’ai besoin pour le succès de mon entreprise.

Dans ce cas, comme nous avons une entreprise qui vend des produits dans le monde entier, le premier objectif est bien sûr une transaction. Le premier macro-objectif est donc en place, qu’en est-il des autres ? Qu’est-ce qui pourrait encore être important ?

Un macro-objectif n’est pas seulement une transaction, mais il peut aussi s’agir de points qui mènent à une transaction, comme par exemple une inscription à une newsletter, le téléchargement de brochures, etc.

Sachant cela, j’ai commencé à écrire une liste de contrôle dans Asana, où je note les pages que je veux inclure dans la documentation.

Jeudi 10 juin 2021 :

Dans cet article, j’aimerais me concentrer davantage sur le déroulement de la journée. Comment se déroule un stage en home office ? Quelles sont les difficultés recontrées ?

Comme j’avais déjà une expérience de travail à domicile, cela n’a pas été un grand changement pour moi.

La journée se déroule comme suit : je me lève tous les jours à 6 heures, j’ai un petit entraînement matinal qui consiste en quelques séries de jumping, de pompes, de sit-ups et quelques exercices d’étirement, ce qui m’aide à me réveiller sans avoir besoin de caféine.

À partir de 6h30, je commence à travailler sur mes propres projets, cela m’aide à forcer mon cerveau à apprendre en permanence, c’est presque comme un muscle, si tu n’as pas de mal à soulever un poids, cherche un poids plus lourd. Ce n’est que grâce à cet « entraînement » que je peux évoluer, ce qui n’est pas seulement utile au travail, mais aussi dans la vie de tous les jours.

Je travaille en moyenne jusqu’à 8 heures, puis je prends mon petit-déjeuner, qui dure environ 30 minutes.

Une fois que tout cela est fait, je me mets aux e-mails pour répondre aux clients ou pour faire mes mises à jour à cause du travail, c’est important pour avoir un démarrage en douceur à 09h00.

À partir de 9 heures, je commence ma journée de travail normale, j’envoie les mises à jour, j’écris aux personnes que j’ai suivies et je m’occupe de mes tâches. Au milieu de la journée, je me fixe une période dynamique pendant laquelle je fais une petite pause, vers 12h00, pendant laquelle je déjeune, je prépare peut-être quelque chose, je fais un tour de vélo, afin de garder les idées claires, il est important de permettre au cerveau de se diversifier pendant la journée, sinon on ne sera pas productif. En tout cas pas avec la tête.

À partir de 14h00 environ, je me remets à mes tâches et travaille jusqu’à 17h30, puis j’envoie les mises à jour du jour, j’attends les réactions et je me remets ensuite à mes tâches. En fin de journée, je regarde généralement 1 ou 2 vidéos sur Google Analytics, simplement pour apprendre de nouveaux points.

Dans le prochain article, je parlerai de ce qui m’aide à me concentrer dans mon bureau à domicile.

Vendredi 11 juin 2021 :

On travaillons sur une tâche, puis la souris se déplace vers la barre d’URL et on se retrouve sur Instagram, YouTube, Twitter. Ou bien c’est un jeu sur l’ordinateur, un objet sur la table. Tu te reconnais ? Cela a longtemps été un problème auquel j’ai dû faire face, un manque de discipline, un bureau mal construit.

Dans cet article, je vais décrire comment j’ai relevé ces défis.

Commençons par l’espace de travail, qui a longtemps été désordonné, avec de vieux paquets de chips, des canettes de soda ou d’autres choses inutiles. Une atmosphère de travail propre est la clé d’un travail productif. Lorsque le travail s’effectue dans le cerveau, il est très important d’éviter les distractions, sinon il devient de plus en plus difficile de se concentrer.

Ce qui m’a aidé, c’est d’enlever de ma table tout ce dont je n’ai pas besoin pour travailler.

Eteindre le téléphone portable et créer une atmosphère calme.

C’est un bon début, mais c’est loin d’être suffisant. Comme mon travail se déroule principalement sur mon PC, en plus de ma tête, un bureau propre est extrêmement important, cela m’a aidé à supprimer tous les jeux, à quitter tous les groupes dont je n’ai pas besoin, à désinstaller tous les programmes qui pourraient me distraire. Le tri du bureau m’a également beaucoup aidé, car il n’y a actuellement que des dossiers ou des fichiers dont j’ai besoin pour les tâches en cours.

Mais ce n’est pas tout, qu’est-ce qui peut encore aider ? Pour travailler le plus efficacement possible, il est important de remarquer quand on dérive. La technique Promodoro m’y aide. Je démarre chaque tâche avec un minuteur de 30 minutes. Une fois le temps écoulé, je regarde mes progrès et la manière dont je me suis concentré. C’est utile pour éviter le creux des médias sociaux, si on se rend compte qu’on se concentre de plus en plus sur d’autres domaines, on peut aussi agir contre.

Mercredi 16 juin 2021 :

Le mercredi 16 juin 2011, j’ai commencé ma deuxième semaine de stage chez IT-WINGS UG.

Comme j’ai eu des symptômes d’une grave allergie au pollen pendant le week-end, je n’ai pas pu travailler pendant les deux premiers jours. Même le mercredi, j’étais encore assez lent à la détente.

La documentation était pratiquement terminée, j’étais donc prêt pour de nouvelles tâches, qui n’ont d’ailleurs pas tardé à m’être confiées.

A 11 heures, j’ai reçu des informations sur mes nouvelles tâches. La nouvelle tâche consistait à concevoir un autre concept de suivi, cette fois pour un autre site. La tâche comportait trois volets.

  1. La première partie était la création d’un tableau de bord pour voir le flux des utilisateurs à travers la navigation.
  2. La deuxième était un autre concept de suivi pour le nouveau site, spécialisé dans la page d’accueil.
  3. La troisième était la création d’un tableau de bord basé sur le concept de suivi.

J’ai commencé par créer le tableau de bord pour la navigation, car je n’avais créé qu’un seul tableau de bord jusqu’à présent, ce qui a été un défi pour moi. J’ai eu du mal à trouver les métriques exactes, j’ai donc pris le mercredi pour me former sur ce sujet et j’ai également travaillé sur le rapport pour le site Blickle.

Ma journée de travail officielle s’est terminée à 18 heures, mais je suis restée un peu plus longtemps sur les tâches pour rendre les premières tâches le jeudi.

Jeudi 17 juin 2021 :

Lorsque le jeudi est arrivé, une nouvelle journée a commencé, au cours de laquelle j’ai pu acquérir de nouvelles connaissances.

Après une brève mise à jour de ma part, j’ai reçu une date limite pour le rapport de Blickle, la date limite étant fixée à 12h00, c’était donc ma priorité de le rendre à temps. J’ai vérifié la documentation, j’ai cherché les erreurs éventuelles et les éléments qui pourraient être ajoutés. Lorsque j’ai été satisfait de mon travail, je l’ai fait savoir à mon supérieur.

Une fois cette tâche terminée, je suis retourné au tableau de bord.

J’ai tout de suite remarqué que j’avais du mal à trouver les bonnes données, car je n’avais encore jamais présenté la performance d’une navigation dans un tableau de bord.

Mais pour pouvoir avancer, j’ai commencé à construire la structure de base du tableau de bord. J’ai choisi les bonnes couleurs, placé le logo au bon endroit, mis en place le contrôle de la période des données et construit un filtre pour les pays les plus performants.

J’ai ensuite commencé à intégrer les premiers tableaux.

Pour cela, je me suis demandé ce qui pourrait être important pour le client.

  • Utilisateurs récurrents
  • Nouveaux utilisateurs
  • Nombre de sessions
  • Chiffre d’affaires

Ces points sont très bien, mais ils ne présentent pas la performance de la navigation. J’ai donc cherché dans Data Studio et Analytics des données qui pourraient être importantes. Je suis tombé sur un tableau intéressant qui montrait les points de navigation les plus performants, ainsi que d’autres points de navigation utilisés ensuite par l’utilisateur.

Mais comme le soir approchait, j’ai décidé de remettre cela au lendemain.

Vendredi 18 juin 2021 :

Dernier jour de la semaine, avec la première tâche que j’ai terminée, j’ai voulu en terminer d’autres aujourd’hui. Après une brève mise à jour, je me suis donc remis au tableau de bord pour continuer à travailler là où je m’étais arrêté hier.

Mon idée était de créer une représentation visuelle des points de navigation les plus performants. Pour y parvenir, j’ai expérimenté un diagramme à barres. Non seulement la visualisation n’était pas acceptable, mais les données n’étaient pas pertinentes.

J’ai donc ouvert la page sur le GTM et j’ai regardé quels déclencheurs étaient déclenchés par quels clics, sur la base de cela, j’ai recherché les données sur GA et j’ai vu comment je pouvais les intégrer.

Comme nous avions deux niveaux dans cette navigation, j’ai décidé d’intégrer un tableau simple en plus d’un camembert. J’ai créé deux versions de cette combinaison, l’une pour la navigation, l’autre pour la sous-navigation. Pour obtenir les bonnes données, j’ai créé deux filtres qui m’ont donné exactement les données dont j’avais besoin.

Cela m’a pris quatre heures au total, j’ai envoyé le tableau de bord à mes supérieurs et je me suis immédiatement attelé à la tâche suivante. La rédaction du tableau de bord pour la page d’accueil a été facile cette fois-ci, non seulement je l’avais déjà fait deux fois, mais il ne s’agissait que d’une seule page. J’ai donc pu la rendre rapidement.

Vers la fin de la journée de travail, j’ai reçu mon feedback : je devais ajouter des éléments au tableau de bord et travailler sur le design. C’est ainsi que s’est terminée cette semaine.

Lundi 21 juin 2021 :

Troisième semaine, j’ai du mal à croire que cela fait déjà trois semaines que je suis ici. J’ai déjà appris beaucoup de choses pendant cette période et la vie professionnelle est plutôt agréable, bien mieux que l’école. Analytics devient chaque jour plus intéressant, plus je découvre d’aspects, plus je comprends la puissance de ces programmes.

Ma journée a commencé comme toutes les autres, je me suis à nouveau levé à 6 heures. J’ai repris ma routine matinale, puis je me suis remis au travail à 9 heures et j’ai commencé à mettre en œuvre le feedback.

J’ai mis en œuvre les propositions d’amélioration du design, puis je me suis penché sur ma prochaine tâche. Je devais rédiger un rapport de suivi pour la page d’accueil. Comme il manquait quelques points, j’ai regardé le feedback et commencé à intégrer les éléments manquants.

Cela a duré environ 30 minutes. Une fois cette tâche terminée, je l’ai fait vérifier brièvement et j’ai commencé à mettre en place les déclencheurs pour la page d’accueil. Certains déclencheurs étaient simples, d’autres nécessitaient de petites solutions de rechange. Cela m’a pris environ 5 heures, recherche comprise.

Comme la soirée approchait, j’ai brièvement créé le tableau de bord avant de continuer à travailler dessus demain matin.

Mardi 22 juin 2021 :

Deuxième jour de la troisième semaine, je me suis réveillé aujourd’hui à 8 heures, ce qui est assez inhabituel, donc je n’ai pas fait de routine matinale et je me suis mis directement au travail.

Grâce aux déclencheurs que j’ai mis en place hier, j’ai pu construire le tableau de bord aujourd’hui, nous avions déjà la structure de base d’hier, j’ai donc pu me concentrer directement sur la visualisation des données, le début s’est relativement bien passé, mais ensuite les problèmes ont commencé.

De temps en temps, il y a des jours où on n’arrive à rien, des tâches faciles semblent impossibles, des principes simples deviennent incompréhensibles. Pour surmonter ces problèmes, il y a deux méthodes : soit on essaie de s’en sortir, soit on prend une petite pause pour mieux performer plus tard.

Dans le domaine du travail cérébral, la méthode de l’acharnement est rarement une bonne décision. Contrairement au travail physique, le cerveau doit de temps en temps traiter des informations, et si on ne lui offre pas cette possibilité, il peut se bloquer et ne plus rien pouvoir traiter sur ce sujet.

Comme ce stage est particulièrement important pour moi, je voulais faire aussi peu de pauses que possible, car 10 semaines, ce n’est que 10 semaines, je n’ai pas plus de temps pour faire mes preuves et être embauchée. La pression que je m’impose m’empêche parfois de prendre les meilleures décisions. C’est pourquoi la plus grande leçon que j’ai apprise aujourd’hui est de savoir quand faire une pause.

Mercredi 23 juin 2021 :

Nouveau jour, nouvelle chance. Aujourd’hui, je me suis réveillé à 6 heures, j’ai suivi ma routine matinale, je me suis connecté à Teamwork à 9 heures et j’ai commencé ma nouvelle journée de travail. Je me sentais beaucoup mieux qu’hier, j’avais l’esprit clair et j’étais impatient d’absorber de nouvelles informations.

La journée a commencé avec beaucoup d’énergie cette fois-ci, nous (trois collaborateurs et moi) avons été invités à une réunion. Nous avons été chargés de rédiger un rapport pour IT-WINGS, en plus de l’examen des déclencheurs existants et des éléments qui pourraient être intéressants à mesurer.

Après la réunion, nous nous sommes réunis en groupe et avons discuté de notre approche, de ce que nous allions faire et de la manière dont nous allions le faire.

Après avoir discuté de ces points, j’ai passé en revue mes futures tâches, je me suis familiarisé avec le site, j’ai examiné les données avec Analytics, j’ai vérifié les anciens rapports pour IT-WINGS et j’ai eu un bon aperçu de ce qui m’attendait.

A 14 heures, j’ai commencé à travailler sur la tâche croissante, j’ai réussi à construire une grande partie du tableau de bord, mais il me manquait encore quelques points que j’allais terminer dans les jours à venir.

Mais à ce moment-là, il était déjà 19 heures, ce qui signifie que ma journée est terminée.

Jeudi 24 juin 2021 :

Avec le début d’une nouvelle journée, j’ai également reçu une nouvelle tâche, celle de faire un test A/B.

Comme je suis relativement nouveau dans ce domaine, je n’ai bien sûr aucune idée de ce que c’est, je me suis donc mis aux moteurs de recherche et j’ai commencé à faire des recherches, après plusieurs articles et vidéos, j’ai vu à quel point cet « outil » était puissant.

Mais qu’est-ce que l’A/B testing ?

Prenons l’exemple du site d’un restaurant, le gérant souhaite générer plus de commandes, comme la plupart des commandes sont livrées, le site est la plateforme la plus importante pour les conversions. Il est donc important que le site soit aussi performant que possible.

Grâce à l’A/B testing, nous testons deux versions d’un même élément l’une contre l’autre.

Qu’il s’agisse d’un bouton avec une description différente, d’un placement différent des éléments, d’une navigation légèrement différente, tous ces points peuvent entraîner une augmentation des ventes. Je ne sais pas exactement pourquoi. Mais nous en saurons plus dans les prochains articles !

Vendredi 25 juin 2021 :

Le dernier jour de la troisième semaine, what an Interesting ride.

J’ai appris beaucoup de choses cette semaine, j’ai eu de grands ups and downs et overall, je me sens presque comme une nouvelle personne. Je dois vraiment dire que ce stage est actuellement le meilleur que j’ai eu jusqu’à présent, l’immersion dans le monde d’un analyste web est vraiment un changement agréable à côté de l’école. Je peux vraiment m’imaginer faire ça pour les prochaines années de ma vie.

Mais assez parlé de cette introduction.

Je suis maintenant devant mon ordinateur, avec trois grandes tâches à accomplir.

  1. Terminer le tableau de bord pour le nouveau client
  2. Créer un concept de suivi pour IT-WINGS
  3. Configurer le test A/B.

Quelles sont les priorités ?

Pour moi, il était d’abord important de terminer le tableau de bord, mais le concept de suivi pour IT-Wings est également très important. Qu’en est-il de l’A/B testing ?

Comme j’ai vu que le test A/B était relativement rapide, je l’ai laissé pour lundi, et le concept de suivi pour IT-WINGS pouvait attendre jusqu’à lundi, puisque nous avions jusqu’à mercredi.

Je me suis donc remis au tableau de bord et l’ai terminé au bout de cinq heures. C’était la fin de la semaine.

Lundi 28 juin 2021 :

Bienvenue dans la quatrième semaine, nous avons déjà pu terminer plusieurs tâches au cours des dernières semaines, et chaque jour, j’effectue mes tâches de plus en plus rapidement.

Le tableau de bord étant terminé, j’ai commencé à travailler sur les tâches restantes.

  • Rapport IT-WINGS
  • Test A/B

Sachant que le test A/B devait être rapide, j’ai commencé la journée avec cette tâche, après la mise en place rapide, les premières problématiques sont apparues : comment relier le tout ?

Nous avions deux options, l’une via le code, l’autre via GTM (Google Tag Manager), comme j’ai une formation de développeur web, ma première idée était de connecter le tout via le code. Mais cela ne fonctionne pas bien si l’on n’a pas accès aux fichiers, j’ai donc dû me contenter de GTM.

La mise en place a été relativement simple, il m’a fallu un peu de temps pour trouver l’Optimize ID nécessaire, mais une fois que je l’ai trouvé, tout s’est mis en place très rapidement.

Plus de détails dans le prochain article.

Mardi 29 juin 2021 :

Après ma routine matinale, je suis retournée à mon ordinateur à 9h.

Le télétravail est une excellente chose, si on arrive à travailler avec.

Le principe du télétravail est à selon moi génial. Je suis de Düsseldorf et je peux travailler avec une équipe de Stuttgart/San Francisco. On a une liberté que l’on a rarement au travail.

On a un petit coup de fatigue ? Pas de problème, on se repose et on termine les tâches (tant qu’elles ne doivent pas être terminées le jour même) le soir ou avant le début de la journée suivante. La décision de travailler comme on le souhaite est laissée à l’appréciation de chacun.

Mais avec tous les avantages, il y a aussi des inconvénients que je constate en télétravail, chaque jour est pour moi un petit combat : est-ce que je m’assois et je travaille ou est-ce que je me distrais avec des bêtises ? Chaque jour, il faut se discipliner.

Mais est-ce une mauvaise chose ? Pas du tout pour moi ! Il y a encore un an, j’étais un paresseux invétéré. Les semaines de 40 à 50 heures n’étaient pas consacrées au travail, mais aux jeux vidéo, aux séries et à Instagram. Est-ce que c’est une chose que l’on doit faire quand on est jeune ?

Je veux dire, regardons les faits, en tant que jeune, on a tellement de force et d’endurance. On a la capacité d’apprendre beaucoup de choses, on est même motivé pour en apprendre plus. Mais c’est vrai, tout le monde le dit, la question est de savoir à quoi sert cette « super capacité » ?

L’un de mes nombreux objectifs est de créer ma propre entreprise, de lancer mes propres produits, d’acquérir d’autres entreprises, d’élargir mes horizons dans d’autres domaines, etc. Mais est-ce que je veux attendre la fin de l’école pour commencer ? Pas du tout !

Mais pour cela, j’ai dû prendre des dispositions radicales : comment puis-je, en tant qu’adolescent paresseux, obtenir une éthique de travail comme Gary Vee, Elon Musk, Mark Zuckerberg, Steve Jobs ou Casey Neistat ? Pour moi, la réponse était claire.

Sors de ta zone de confort !

Vous verrez une suite à cet article dans les semaines à venir !

Mercredi 30 juin 2021 :

Aujourd’hui, c’est la date limite pour le test A/B.

Au lieu de considérer cette tâche comme terminée, j’ai vérifié chaque zone individuelle. La connexion était-elle correcte ? Ai-je bien construit la version de test ?

En parcourant cette tâche, un élément manquant a pu être identifié.

Après cette brève correction, j’ai contacté mes supérieurs qui ont brièvement vérifié mon travail, puis j’ai lancé le test A/B. Dans deux semaines, nous pourrons travailler avec les résultats.

J’ai été étonné de voir à quel point le test A/B était simple, les modifications que l’on souhaite apporter peuvent être appliquées très facilement par glisser-déposer dans le module.

Après avoir terminé le test A/B, j’ai directement appelé l’équipe du tableau de bord IT-WINGS. Nous avons discuté de notre progression actuelle, des difficultés que nous rencontrions et des prochaines étapes.

Je reviendrai sur cette tâche dans le prochain article.

Jeudi 01.07.2021 :

Après le succès de la journée d’hier, je me suis assis directement sur le site IT-WINGS et j’ai regardé quels éléments pouvaient encore être suivis, qu’est-ce qui serait utile à l’équipe ?

Pour cela, j’ai ouvert l’aperçu dans GTM et j’ai commencé à parcourir toute la page, en vérifiant chaque clic et en m’assurant que tout fonctionnait comme prévu.

Au milieu de ce processus, j’ai reçu un message : quelque chose n’allait pas avec mon dernier tableau de bord.

Comme il s’agit d’un client, j’ai commencé à me renseigner directement sur ce sujet, qu’ai-je oublié ? Qu’est-ce qui est faux ?

Il s’est avéré que j’avais oublié d’intégrer quelques déclencheurs. C’était gênant. Cependant. Des erreurs peuvent se produire, ce n’est pas agréable, mais ce n’est pas la fin du monde. J’ai donc commencé à installer les déclencheurs manquants et à vérifier leur fonctionnement. Une fois les déclencheurs mis en place, j’ai commencé à me pencher à nouveau sur le rapport, avec les nouveaux déclencheurs, il y avait plusieurs choses qui devaient encore être adaptées.

Le temps s’est écoulé particulièrement vite ce jour-là, après avoir terminé, il était déjà 18 heures.

Vendredi 02.07.2021 :

Une fois de plus, la semaine touche à sa fin, j’ai beaucoup appris et fait beaucoup de choses.

Mais aujourd’hui était aussi un jour particulier, aujourd’hui ma deuxième vaccination était sur le point d’avoir lieu, après être rentrée chez moi vaccinée et avoir voulu commencer en toute confiance (lors de la première vaccination, je n’avais pas eu d’effets secondaires), j’ai remarqué que je me sentais mal assez rapidement. Les premiers effets secondaires sont apparus assez rapidement, je n’étais plus capable de travailler après 15h.

Lundi 5 juillet 2021 :

Cela fait maintenant cinq semaines que je suis en stage chez IT-WINGS UG.

La moitié de mon stage est maintenant terminée, j’ai effectué plusieurs tâches pendant ce temps, j’ai pu apprendre beaucoup de nouvelles choses, mais le plus important, c’est que je me suis familiarisée avec le Web Analytics.

Je comprends maintenant comment créer un concept de tracking, comment définir les déclencheurs, comment écrire un rapport dans Data Studio, et je me suis perfectionné sur l’A/B testing, dont j’avais déjà des connaissances. Mais je ne suis pas un professionnel, loin de là, je n’ai commencé à comprendre le fonctionnement de ces domaines et leur structure il y a une semaine. Pour que je puisse me considérer comme un professionnel, je dois encore aller très loin. Par exemple, là où un professionnel n’a besoin que d’une journée pour créer un tableau de bord, il me faut encore une semaine. On voit donc à quel niveau travaillent les professionnels.

Néanmoins, je suis persuadé que d’ici la fin de ce stage, j’aurai assimilé suffisamment d’informations pour être au niveau d’un analyste web junior.

Mardi 6 juillet 2021 :

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une tâche particulière, sur laquelle je me suis cassé les dents pendant des jours.

Ma tâche consistait à mettre en place un tableau de bord, mais pour cela, je devais d’abord définir quelques déclencheurs. Jusqu’ici, tout va bien, j’ai déjà fait cela plusieurs fois et je m’en suis bien sorti.

J’ai commencé par ce qui suit : j’ai ouvert le concept de suivi, je me suis connecté au bon compte dans le Tag Manager et j’ai commencé à mettre en place les premiers éléments.

Tout s’est déroulé comme prévu, jusqu’à ce que j’arrive à une zone du site où je n’étais pas tout à fait sûr de la manière dont le suivi devait s’effectuer. Il s’agissait d’un carrousel où l’on voyait plusieurs produits. Mon erreur ici a été de mal aborder le problème, je pensais que c’était trop compliqué, beaucoup trop compliqué.

Imaginez le carrousel comme une série de cartes, on a tout en haut de la carte une image du produit, puis on a le titre suivi d’un petit texte et tout en bas, il y avait un bouton avec le texte « Vers l’article ».

Et c’est justement au niveau de ce bouton que je me suis trompé de chemin, j’aimais bien utiliser le clic sur le texte, mais ce n’est plus possible, car il est identique pour chaque carte.

J’ai alors pensé à une solution : peut-on utiliser l’en-tête de chaque carte de manière dynamique comme étiquette ? J’avais tord et je n’ai pas trouvé d’autre solution.

Quelle était alors ma solution pour contourner ce problème, tout simplement ? Ne pas travailler dessus. J’ai enfourché mon vélo et j’ai fait le tour de la ville pendant une heure, ce qui m’a aidé à me concentrer sur mes pensées.

Et en fait, quand je suis rentré chez moi, j’ai pu résoudre le problème en 30 minutes. L’astuce n’était pas de trouver une formule inutilement compliquée, mais de voir comment le bouton fonctionne. Lorsque l’on clique dessus, on est redirigé vers une autre page, ce qui signifie que l’on pourrait théoriquement utiliser l’URL comme étiquette.

Cela signifie… que j’ai défini un déclencheur pour chaque carte, où j’ai utilisé l’URL comme étiquette… Et effectivement, cela a fonctionné !

Mercredi 7 juillet 2021 :

Après 10 jours de test A/B, il était temps de l’évaluer.

Lorsque nous l’avons mis en place, 50 % des utilisateurs ont vu la version précédente et les autres la version modifiée. Ma tâche consistait à analyser laquelle de ces versions était la plus performante.

Je me suis donc connecté à l’environnement Google Optimize et j’ai examiné les données. J’ai tout de suite vu que la nouvelle version avait de très mauvaises performances. Pour une raison inconnue, davantage d’utilisateurs ont vu la deuxième version, mais celle-ci avait un moins bon taux de conversion. Autrement dit… même avec plus de sessions, cette version était moins performante que la version originale.

Pour présenter cela plus tard à l’équipe, j’ai rédigé un bref rapport dans lequel j’ai énuméré toutes les données importantes et présenté ma thèse.

Ces tests sont toujours une bonne chose pour voir quels changements pourraient conduire à plus de conversions.

Jeudi 8 juillet 2021 :

Aujourd’hui, je n’ai pratiquement rien pu faire, car nous avons eu une panne de courant.

Vendredi 9 juillet 2021 :

Cela fait maintenant 5 semaines que je suis en stage, cela fait 5 semaines que je travaille 8 heures par jour, 5 fois par semaine dans ma chambre. Comme notre appartement n’est pas le plus grand, même une personne de plus qui est dans l’appartement est trop. On peut donc se sentir assez vite à l’étroit.

Comme l’analyse web est principalement un travail cérébral, il faut veiller laisser de l’air à son cerveau, sinon il en résulte une faible concentration et un travail lent.

Que faire pour rester « frais » ? Bonne question !

Des pauses…, des pauses où l’on ne scrolle pas sur Instagram, mais où l’on sort et où l’on laisse libre cours à ses pensées, on ne se force alors pas à se concentrer sur une chose précise, mais on se promène dans ses propres pensées, on assimile tout ce que l’on a vécu jusqu’à ce moment-là. Cela permet de relâcher la tension qui s’accumule alors.

Mais parfois, cela ne suffit pas, parfois un changement d’environnement peut faire des merveilles.

Avant que la pandémie ne nous touche, je travaillais avec mon oncle à la bibliothèque, tous ceux qui étaient là travaillaient, personne ne te demandait rien, on ne peut vraiment se concentrer que sur le travail.

J’ai donc regardé si la bibliothèque universitaire locale était à nouveau ouverte.

Elle était ouverte, je me suis inscrit directement, j’ai réservé les places et je me suis mis au travail, j’ai fait en 4 heures ce que je n’avais pas fait ces dernières semaines.

Depuis, je vais travailler de manière dynamique, tantôt à la maison, tantôt à la bibliothèque.

Lundi 12 juillet 2021 :

Bienvenue à la sixième semaine !

Il me reste quatre semaines, quatre semaines où je dois tout donner pour en savoir le plus possible.

Comme je l’ai dit la semaine dernière, j’ai commencé à changer mon lieu de travail, tantôt à la maison, tantôt à la bibliothèque. Cette alternance m’aide à rester créatif. Je trouve plus rapidement des solutions aux problèmes et je ne me fatigue pas trop vite de mon travail.

Mardi 13 juillet 2021 :

Aujourd’hui, j’ai commencé par un bref appel avec un supérieur.

Après une brève discussion, j’ai commencé à intégrer les modifications demandées.

Dans le tableau de bord que j’ai construit, j’avais intégré deux filtres, le premier étant bien sûr le filtre de la date, le second étant celui des pays ayant le plus de clients. Mais maintenant, ils voulaient aussi avoir la possibilité de filtrer d’où viennent les utilisateurs. Qu’ils aient accédé à la page directement par URL ou qu’ils aient effectué une recherche organique sur Google et soient tombés sur la page. La question était donc de savoir comment l’intégrer.

J’ai pris comme exemple le filtre pour les pays. Il s’agit d’un simple contrôle dont la dimension est le pays, avec les 5 premiers pays performants. J’ai donc créé un nouveau contrôle, défini la dimension « Groupement de canaux par défaut », testé cela et Tada, cela a fonctionné.

Mercredi 14 juillet 2021 :

Nous devons faire notre présentation pour IT-WINGS ce jeudi, je dois m’y préparer aujourd’hui. Mon équipe a déjà terminé sa partie, il ne manquait plus que la mienne.

Qu’est-ce qu’il me restait à faire ?

  • Vérifier les déclencheurs (trouver les éléments qui ne sont pas encore suivis).
  • Vérifier la page (textes, structure, etc.)
  • Proposer des solutions

La première tâche était relativement simple, pour l’instant seuls les éléments de navigation et les boutons menant au contact étaient suivis. Cette partie était donc simple : ce qui est intéressant est le suivi.

Cela m’a pris environ 3 heures.

Je me suis ensuite attelé à la vérification du site, nous avions plusieurs textes mal formatés, j’ai recherché chacun de ces textes et les ai notés dans un fichier TXT.

J’ai écrit un e-mail et l’ai envoyé au service concerné.

Jeudi 15 juillet 2021 :

Aujourd’hui, c’est le jour que j’attendais depuis longtemps, le jour de la présentation.

Comme la moitié de l’équipe n’a pas travaillé aujourd’hui, j’ai dû faire la présentation avec une autre personne de l’équipe, nous avons donc rapidement fait un appel et parcouru la présentation.

Y a-t-il quelque chose d’autre que nous pouvons ajouter ?

Y a-t-il encore quelque chose que nous devons corriger ?

Lorsque la réponse à ces questions a été un non catégorique, je me suis assis devant la présentation pour revoir ma partie. Au bout de deux heures, nous avons reçu un message nous informant que nous pouvions passer à l’appel, nous avons commencé par une brève conversation et avons ensuite entamé la présentation.

C’était un grand succès, le chef était content, donc notre travail est terminé.

Vendredi 16 juillet 2021 :

Dernier jour de la semaine, nous avons fait beaucoup de choses, mais il reste encore quelques tâches à accomplir. Vous vous souvenez du tableau de bord pour la navigation ? J’ai également écrit un concept de suivi pour la même entreprise. Maintenant, ma prochaine tâche est de développer un tableau de bord pour la page d’accueil de cette entreprise.

Qu’est-ce qui pourrait être intéressant pour cette entreprise ?

Le nombre de sessions ? C’est toujours agréable à avoir.

Les sessions avec événement ? Pour une meilleure compréhension, pourquoi pas ?

Le taux de rebond ? Sans aucun doute !

Valeur par session, clics, taux de clics ? C’est toujours utile !

Nous avons maintenant les chiffres de base, mais que pourrions-nous y ajouter ?

Un graphique qui compare les sessions avec les données passées ? La même chose pour le taux de rebond ? Ce serait bien aussi de comparer le taux de rebond avec le nombre de sessions. Une liste des meilleurs systèmes d’exploitation et appareils ne doit pas manquer non plus.

Nous arrivons maintenant à la partie qui m’arrête un peu, nous avons bien établi les chiffres de base, mais ceux-ci sont pour l’ensemble du site web, moins pour la landing page. Nous devrions non seulement mettre en place un filtre pour chaque graphique afin d’obtenir les chiffres uniquement pour la page d’atterrissage, mais aussi une liste où nous pourrions voir quel élément est le plus performant sur la page.

Je vais maintenant travailler sur les filtres, mais pour pouvoir intégrer les événements, il faut d’abord les valider. J’en parlerai donc plus en détail dans les prochains articles.

Lundi 19 juillet 2021 :

Il me reste quatre semaines avant la fin du stage.

J’ai encore beaucoup à apprendre, mais je suis confiant dans le fait que j’aurai de bonnes bases à la fin de ce stage.

La journée de travail a commencé à 9h20 avec la réunion hebdomadaire. Nous y avons discuté de nos tâches pour le lundi et le mardi. Après cette réunion, j’ai encore eu deux autres réunions avec des collègues de travail.

Le reste de la journée, j’en profite pour améliorer les petits détails des tâches précédentes.

Mardi 20 juillet 2021 :

L’une de mes tâches actuelles consistait à rédiger et à mettre en place un concept de suivi pour IT-WINGS.

La mise en place du concept de suivi a été rapide, car nous avions déjà listé tous les points dans la présentation. Je devais maintenant m’atteler au suivi.

Grâce au concept de suivi, ce fut un simple copier-coller.

Mercredi 21 juillet 2021 :

Je me suis levé à 6 heures, j’ai travaillé sur mes propres projets, j’ai pris mon petit déjeuner à 8h30 et j’ai commencé à travailler à 8h50. C’est ainsi, ou presque, que se déroulent mes matinées.

Après la réunion qui a duré 90 minutes, j’ai commencé une nouvelle tâche.

Un de nos gros clients est une agence de voyage. Ma tâche consistait à créer un concept de suivi et à mettre en place les tags/triggers.

Le concept de suivi a duré toute la journée, les déclencheurs seront mis en place un autre jour.

Jeudi 22 juillet 2021 :

Vous vous souvenez de la fois où j’ai parlé de changer d’environnement de travail ?

J’ai remarqué que tout n’est pas fait avec cela. L’analyse web, comme le mot l’indique, est une analyse du web, en l’occurrence des pages web. C’est de la logique pure.

Si on ne travaille que de manière logique et qu’on néglige le côté créatif, il peut y avoir des effets négatifs. Personnellement, j’ai aussi remarqué que travailler devant un ordinateur n’était pas bon pour ma vie sociale.

C’est pourquoi il faut trouver une activité secondaire, je ne parle pas de travailler sur ses propres projets web, mais de rencontrer d’autres personnes.

Comme je me suis intéressé par la photographie ces dernières semaines, j’ai commencé à me promener en ville le soir avec mon appareil photo et à prendre des photos. Au cours des premiers jours, j’ai rencontré beaucoup de nouvelles personnes, j’ai appris de nouveaux thèmes et j’ai pu laisser mon moi créatif s’exprimer.

Grâce à cette activité annexe, j’ai pu trouver des solutions créatives dans mon travail, on a plus de possibilités pour résoudre les problèmes.

Vendredi 23 juillet 2021 :

Le dernier jour de la semaine. Les dernières tâches sont maintenant en cours.

Après une courte réunion, ma journée a commencé.

Pour l’un des tableaux de bord sur lesquels j’ai travaillé, je devais attendre l’approbation de certaines balises et aujourd’hui était enfin le jour. Les tags ont été approuvés.

Pour obtenir les données dont j’avais besoin, j’ai fait démarrer chaque jour avec trois appareils différents.

Grâce aux données recueillies, j’ai également pu terminer le dernier graphique.

Bon week-end à tous !

Lundi 26 juillet 2021 :

Les trois dernières semaines ont commencé.

Comme tous mes supérieurs sont maintenant en vacances, j’ai pris sur moi de nombreuses tâches supplémentaires.

La journée a commencé comme d’habitude par une réunion d’équipe pour discuter des tâches en cours.

Après cette réunion, j’ai officiellement commencé la journée.

J’ai d’abord fixé les tâches de la semaine dernière (il y a eu quelques erreurs), puis j’ai commencé les nouvelles tâches.

La tâche consistait à développer un concept de suivi et à créer un rapport sur cette base. Comme ce client n’avait pas de site normal, mais une application web, c’était un peu plus difficile à mettre en œuvre, j’ai donc profité de la journée pour faire des recherches.

Mardi 27 juillet 2021 :

Aujourd’hui, la journée a commencé sans l’appel, j’ai donc commencé directement par la rédaction du concept de suivi, qui a duré toute la journée.

Après un certain temps, les tâches commencent à se répéter, ce qui n’est pas grave, on acquiert une routine pour ces tâches.

Mercredi 28 juillet 2021 :

Nous sommes maintenant au milieu de la semaine. Nous commençons la journée par un appel, nous discutons de nos tâches et, une fois l’appel terminé, nous nous mettons au travail.

La tâche d’aujourd’hui consistait à définir les balises pour l’application web et à écrire un rapport. Cela m’a pris toute la journée. Mais je n’ai pas pu terminer le rapport.

Jeudi 29 juillet 2021 :

Un nouveau jour s’est levé.

Comme je n’ai pas pu terminer le rapport hier, je me suis attelé à cette tâche aujourd’hui, mais des problèmes sont apparus, ce qui a retardé la tâche de toute la journée.

Vendredi 30 juillet 2021 :

Le dernier jour de la semaine, avant de rendre mes tâches, j’ai tout vérifié.

Cela semblait être une bonne chose, car plusieurs points devaient être corrigés.

Lundi 02.08.2021 :

Il ne reste que deux semaines avant la fin de mon stage.

Tout le monde était encore en vacances, mais ce n’était pas un problème car j’avais suffisamment de tâches pour la semaine. La semaine a commencé comme d’habitude par une réunion d’équipe, nous avons comme toujours discuté de nos tâches, de la durée et des questions éventuelles.

À la fin de la réunion, je me suis mis au travail sur un autre tableau de bord pour un nouveau client.

Mardi 03.08.2021 :

Ma mission d’aujourd’hui consistait à vérifier les sites web existants d’un client international. Ce client avait un site légèrement différent pour chaque pays.

Ensuite, nous avons vérifié les comptes GA correspondants afin de voir si tout fonctionnait bien.

Cela nous a pris toute la journée.

Mercredi 04.08.2021 :

Aujourd’hui, chaque compte GA devait être vérifié.

La vérification s’est déroulée comme suit : « Veuillez vérifier si les comptes individuels sont correctement listé les moteurs de recherche, si ce n’est pas le cas, veuillez y remédier ».

Jeudi 5 août 2021 :

Après avoir terminé la tâche d’hier, je me remets aujourd’hui à la tâche du client précédent. Après avoir vérifié ses comptes GA et ses pages, je me suis attelé à la création d’un concept de reporting. Comme le site était relativement complexe, cela m’a pris pas mal de temps.

Vendredi 06.08.2021 :

Comme je n’ai pas pu terminer le concept de suivi hier, j’ai continué à travailler dessus aujourd’hui.

Cela m’a pris toute la journée.

Lundi 09.08.2021 :

Ma dernière semaine en tant que stagiaire chez IT-WINGS UG. C’est intéressant de voir à quelle vitesse dix semaines peuvent s’écouler.

Les deux jours suivants ont été relativement rapides, j’ai travaillé sur une grosse tâche. Je ne peux malheureusement pas en dire beaucoup, car il s’agit d’une tâche interne à l’entreprise, mais j’ai pu mettre en pratique mes compétences dans la création et la réalisation de rapports de suivi et de tableaux de bord.

Mercredi 11 août 2021 :

Aujourd’hui, c’était mon grand jour, je pouvais présenter mon travail. J’ai donc préparé mes documents avant le début de la réunion.

Lorsque la réunion a commencé, j’ai présenté chacune des tâches que j’avais accomplies, j’ai écouté les commentaires et j’ai noté les points à améliorer.

Une fois la réunion terminée, j’ai commencé à mettre en œuvre ces points. Cela m’a pris toute la journée.

Vendredi 13 août 2021 :

Aujourd’hui, c’est mon dernier jour en tant que stagiaire.

Grâce à l’aide de toute l’équipe, j’ai pu évoluer rapidement vers un poste d’analyste web junior. Grâce aux nombreuses perspectives, j’ai pu acquérir un bon ensemble de compétences.

Je remercie donc chaque membre de l’équipe !

Je tiens également à remercier Armin Sanjari pour son soutien. Il m’a aidé à comprendre des sujets plus complexes dans l’AG par le biais de plusieurs appels.

C’est tout pour moi ! Au revoir !

NEWSLETTER IT-WINGS

Restez toujours à jour !

Plus d'articles de blog