Les données en ligne dans l'analyse de newsletter

La dernière partie de notre série sur la collecte de données est consacrée à l’analyse de la newsletter. L’analyse de la newsletter permet d’identifier les points forts et les points faibles de la newsletter et d’en déduire les intérêts et les besoins des lecteurs. Les futures newsletters peuvent ainsi être conçues de manière plus efficace et réussie. Lors de l’analyse d’une newsletter, les indicateurs suivants doivent être analysés :

Pour obtenir d’autres indicateurs comme le taux de conversion ou le chiffre d’affaires généré, il faut utiliser un tracking. Les fonctions de suivi les plus courantes sont les suivantes :

Lors de l’analyse d’une newsletter, il est important de connaître les KPI les plus pertinents et d’en déduire des optimisations. Le taux de rebond d’une newsletter indique le nombre de newsletters qui n’ont pas pu être distribuées. Il ne devrait pas dépasser 2% par newsletter. L’idéal serait un taux de rebond proche de 0%, car un taux de rebond trop élevé nuit non seulement à la délivrabilité de l’e-mail, mais aussi à la réputation. La conséquence d’un taux de rebond trop élevé est que la newsletter est rapidement classée comme spam. C’est pourquoi il faut toujours veiller à ce que la liste de contacts e-mail soit à jour et bien entretenue.

Le taux de spam indique le pourcentage de destinataires de la newsletter qui l’ont classée comme spam ou qui l’ont automatiquement placée dans le dossier spam. Il est important de supprimer ces contacts de la liste de contacts et d’éviter les mots et les phrases typiques du spam dans la newsletter. Cela permet de protéger la réputation et d’obtenir un taux de délivrabilité élevé.

Le taux d’ouverture indique le pourcentage d’abonnés à la newsletter qui l’ont ouverte. On distingue ici les ouvertures uniques et les ouvertures totales. Les ouvertures uniques décrivent le nombre d’abonnés à la newsletter qui l’ont ouverte au moins une fois. Les ouvertures totales comprennent toutes les consultations de l’e-mail. Le taux d’ouverture est généralement très imprécis, car l’ouverture est relevée à l’aide de pixels de comptage et certains clients web ne les interprètent pas correctement. C’est pourquoi le taux d’ouverture doit être considéré sur une période plus longue. La valeur moyenne intersectorielle du taux d’ouverture se situe entre 20% et 25%.

Le taux de clics est l’indicateur le plus important et le plus pertinent de l’analyse de la newsletter et donne des informations sur les intérêts des abonnés. Il indique le pourcentage de destinataires qui ont cliqué sur au moins un lien ou un call-to-action. Il est possible de mesurer le taux de clics net et brut. Le taux de clics net ne mesure que le premier clic dans l’e-mail. Le taux de clics brut, en revanche, mesure tous les clics. Le taux de clics permet de savoir si le design, la sélection de produits et les textes plaisent ou non aux lecteurs.

Le taux de conversion indique la proportion d’abonnés qui ont pu être amenés à un objectif défini.

Le taux de désabonnement indique le nombre d’abonnés qui se sont désabonnés de la newsletter. Afin d’obtenir des informations sur les raisons de la désinscription, il est possible de demander aux abonnés de donner leur avis lors de la désinscription.

Vous souhaitez en savoir plus sur le marketing en ligne ? Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller individuellement pour votre entreprise – également sous forme de séminaires. N’hésitez pas à prendre contact avec nous !

NEWSLETTER IT-WINGS

Restez toujours à jour !

Plus d'articles de blog